Passion tatouage, avec ou sans ?

Passion tatouage, avec ou sans ?

L’art du tatouage est de plus en plus présent chez la nouvelle génération.

Pourquoi se faire tatouer ? Nombreuses raisons existent mais chacune est propre à la personne !

Le tatouage, pourquoi ?

Ancrer une émotion

Le tatouage représente un symbole de la vie. On peut décider d’ancrer un moment de notre vie sur notre peau. Graver un souvenir, rendre hommage. Le fait de représenter une émotion de cette façon montre que c’est quelque chose de fort pour soi, qui a marqué l’esprit avant de marquer le corps.

Le tatouage, côté esthétique

Avant toute chose, le tatouage est un art. Alors si celui ci n’a pas spécialement de signification, il est aussi utilisé pour orner le corps et le décorer. Mettre en valeur sa peau grâce à des pièces, des dessins qui représentent votre vision de la beauté.

Se réapproprier son corps

L’art de se faire tatouer à évoluer. Aujourd’hui, elle permet à certaines personnes d’aimer leur corps à nouveau. En cas de cicatrices ou de cancers, le tatouage va rendre beau ce qui a été douloureux. Cela permet aux personnes de retrouver un peu de leur être d’avant ou de magnifier leur blessures pour reprendre le contrôle sur leur corps.

C’est un acte d’émancipation qui ne regarde que la personne concernée et personne d’autre.

Affirmer son identité grâce au tatouage

Réfléchi ou spontané, il y a de nombreuses raisons de se faire tatouer. Le tatouage fige les souvenirs. Comme les habits ou les bijoux, il décore. Il aide à se réapproprier son corps ou à aller de l’avant. Se faire tatouer, c’est l’expression de soi-même. C’est l’affichage, discret ou non de notre personnalité.

Le corps est vivant, la peau va vieillir. Mais ce n’est pas grave. On vit avec ses tatouages, ce sont nos compagnons de voyage.

Affirmer son identité grâce au tatouage

Réfléchir au tatouage

L’incertitude

Si vous voulez vous faire tatouer mais que vous n’avez aucune idée du dessin, il vaut mieux éviter de se lancer et de faire la première chose qui vous passe par la tête. Il faut un minimum de réflexion, prenez le temps d’échanger avec les tatoueurs qui sauront vous aiguiller.

La peur

Personne ne pourra vous dire si vous allez regretter un piercing ou un tatouage dans 10 ans. Mais si le tatouage est murement réfléchit, il n’y a pas de raison de ne plus l’aimer dans quelques années. Ne passez pas votre vie à avoir peur de regretter.

Le jugement

Si vous avez peur d’être jugé, se faire tatouer n’est pas la meilleure idée. Mais comme pour tout. Si vous écoutez les autres, vous ne ferez jamais grand chose. N’oubliez pas que de grandes personnes qui ont dirigé des pays sont passés eux aussi par les aiguilles d’un tatoueur.

Trouver un tatoueur

Le meilleur tatoueur n’est pas celui qui coûte le moins cher ! Se faire tatouer à un coût et il faut y mettre les sous si vous voulez un résultat parfait. On ne rentre pas dans n’importe quel salon. Renseignez-vous afin de trouver celui qui vous plaîra le mieux !

Éviter plage et piscine

L’été n’est pas la meilleure période pour passer le cap ! On expose pas un tatouage fraîchement réalisé au soleil et on ne se baigne pas. Alors pour un premier, préférez une saison moins chaude !

Prouver quelque chose avec un tatouage

Si vous le faite pour prouver quelque chose aux autres, cela ne sert strictement à rien. C’est pour soi ! Respectez-vous, soyez sûr de qui vous êtes et de ce que vous voulez. Un tatouage ce n’est pas être mauvais genre ou anti-système. C’est une histoire qu’on porte sur soi, qu’on affirme, qu’on extériorise. Soyez fièrs et ne laissez pas les autres vous en faire douter.

Alors ne prouvez rien à personne. Le tatouage n’est pas pour les autres. Bel et bien pour vous.

Le tatouage, depuis la nuit des temps.

Une mode

Ce n’est pas une mode. Le tatouage existe depuis la nuit des temps. C’est un composant de notre civilisation qui fait partie de notre patrimoine, que nous l’acceptions ou pas !

Discret ou non, symbolique ou purement esthétique, le tatouage a une histoire. Marquer sa peau est un acte fort, une façon de prendre le contrôle sur quelque chose qui nous échappe, de graver un souvenir à jamais, une joie, une douleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *